Problèmes d’érection : j’ai honte de consulter

À l'instar de l'éjaculation précoce, les troubles de l'érection demeurent un sujet tabou. Pourtant plus de trois millions de Français souffrent de ces maux qui sont perçus, à tort, comme de l'impuissance. Au-delà de la souffrance physique, les problèmes d'érection engendrent des sentiments d'humiliation, de dévalorisation voire de culpabilité. S'en suivent l'irritabilité et le repli sur soi. Aussi, par peur du ridicule, la plupart des hommes évitent de consulter. Comment y remédier ?

difficulté érection

Dysfonctionnement érectile : qu'est-ce que c'est ?

Depuis plusieurs années déjà, le terme « dysfonction érectile » est utilisé pour qualifier l'impuissance masculine. Ce terme se révèle moins dégradant pour l'homme qui se doit d'être viril en tous points. Ainsi, il sera plus enclin à consulter. Ceux qui hésitent encore peuvent déjà s'informer sur Charles.co, site médical relatif aux problèmes sexuels dont l'éjaculation précoce, permettant une téléconsultation avec un médecin. À proprement parler, le trouble de l'érection se traduit par une impossibilité partielle ou totale à maintenir une érection durablement.

Rappelons que si les 20% des dysfonctionnements érectiles trouvent leur origine psychologiquement, les 80% résultent d'une anomalie à caractère médical. Les experts de la santé affirment que les troubles de l'érection s'avèrent plus fréquents avec l'âge. Les vaisseaux sont moins alertes et empêchent le sang d'affluer dans la verge. L'hypertension artérielle et l'insuffisance rénale entraînent aussi une mauvaise circulation sanguine. Il ne faut pas oublier le mauvais cholestérol qui s'incruste aux parois des vaisseaux, empêchant ainsi le sang de circuler normalement.

Problèmes d'érection : un blocage psychologique

Outre les problèmes physiques, l'impuissance chez l'homme provient du stress, de l'appréhension. Cela arrive généralement aux personnes qui recherchent toujours la performance. À un moment donné, la pression est tellement élevée qu'elle joue le rôle d'inhibiteur. L'érection ne vient pas ou n'est pas assez puissante. Pour y remédier, le patient doit approcher un psychologue qui l'incitera au travail sur soi.

Troubles de l'érection : qui consulter ?

Le dysfonctionnement érectile doit être perçu comme n'importe quelle maladie. Les maux doivent être traités le plus rapidement possible, au risque d'aggraver l'état du malade.

Il s'avère plutôt judicieux de consulter le médecin traitant qui jugera de l'ampleur des troubles. Si nécessaire, une consultation auprès d'un sexologue sera d'actualité. Le psychologue sera également sollicité si le dysfonctionnement érectile persiste malgré les prises de médicaments.

Dysfonctionnement érectile : les traitements classiques

Pour remédier aux problèmes d'érection, de nombreuses options s'offrent à vous. C'est le cas notamment des médicaments inducteurs d'érection qui vous seront prescrits par votre médecin. Les prises de ces comprimés doivent être systématiques pour pouvoir relancer « le mécanisme ». En outre, les traitements par injections intracaverneuses visent à rétablir la circulation sanguine au niveau de la verge. Même si les effets secondaires restent moindres, le risque de priapisme ou d'érection prolongée n'est pas à omettre.

Sinon, l'usage d'une crème à appliquer sur la muqueuse de l'urètre donne des résultats similaires à ceux des injections intracaverneuses. Au final, si les traitements se révèlent inefficaces, le médecin envisagera la chirurgie. Cela implique la mise en place d'un implant gonflable. Dans un registre moins invasif, il y a le vacuum, moins onéreux, qui se compose d'un anneau en latex et d'un tube.

clement

Passionné de diététique et du domaine de la santé, j'ai envie de partager et de continuer à apprendre sur le domaine de la santé.

Click Here to Leave a Comment Below

facilisis suscipit quis ut Praesent odio dictum quis, neque. Aliquam dapibus elit.