Prendre du viagra quand on en a pas besoin

meilleures pilules pour bander

Dans ce monde où règne le diktat de la performance, la performance sexuelle occupe une place privilégiée… Non seulement les médias et les réseaux sociaux se font fort de l’entretenir, mais l’industrie du sexe, et notamment celle de la pornographie nous renvoient des images fantasmagoriques qui pour beaucoup deviennent une norme.

La peur de « ne pas être à la hauteur » incite donc de plus en plus d’hommes à avoir recours à des substituts ou à des traitements médicamenteux tels que le Viagra®, alors même qu’ils n’en ont pas véritablement besoin. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Prendre du viagra quand on en a pas besoin est-il sans conséquence ?

La performance sexuelle, un enjeu de taille… pour les hommes ?

Dès notre plus tendre enfance, nous sommes soumis aux normes et à la compétition. On doit « être comme cela », « meilleur que », enfin, pour l’homme, la virilité est un véritable enjeu. 

D’ailleurs, la taille du sexe, entre enfants, fait partie des moqueries classiques. Puis ensuite, comme dit en introduction, les médias et la pornographie entretiennent ce mythe de l’homme sexuellement performant : gros et long sexe, endurance à toute épreuve…

Ce qui fait qu’au moindre problème ou à la moindre comparaison, certains paniquent et entrent dans un cercle vicieux infernal. Plus on doute, plus les difficultés s’accumulent et plus le retour « à la normale » est compliqué, c'est alors que les problèmes peuvent commencer.

Quelques chiffres pour comprendre les enjeux masculin dans le sexe

D’ailleurs, qu’est-ce que la normale ? Pour la durée d’un rapport sexuel, des études montrent que les femmes estiment qu’un rapport sexuel compris entre 3 et 7 minutes est largement suffisant…

De même, quant à la taille du pénis, et même si elles ne l’expriment pas toujours. Ce n’est pas forcément Rocco Siffredi que les femmes attendent dans leur lit.

Pour autant, le mal est fait, et pour de nombreux hommes, ne pas performer induit une pression souvent difficile à gérer. Et de nos jours, la solution de facilité consiste à se tourner vers des médicaments comme le Viagra® ou le Cialis. Pire encore, ils s’approvisionnent sur des pharmacies en ligne (étrangères) s’exposant alors à la vente de médicaments contrefaits.

La question est donc de savoir quand la médication s’avère justifiée. En effet, dans certains cas, elle l’est, car les troubles sexuels existent bel et bien… 50 % des hommes admettent être confrontés à des pannes sexuelles. 33 % reconnaissent pâtir d’éjaculation précoce, 20 % de troubles de l’érection.

50%
Hommes ayants eu une panne sexuelle
33%
Hommes touché par l'éjaculation précoce
20%
Hommes avec des troubles de l'érection

De la à prendre du viagra quand on en a pas besoin pour devenir le superman du sexe, il n'y a qu'un pas...

Viagra sans besoin  médical

La performance sexuelle a tout prix ?

Du fait de cette pression, de la course à la performance, de plus en plus d'hommes tombent dans le solution de faciliter. A noter également que comportement est aujourd'hui observé de manière fréquente chez les jeunes adultes.

Mais quand il s’agit de performer, comme par exemple être capable d’avoir 4 rapports sexuels à suivre dans une même nuit, ou être sûr de ne pas être victime d’une panne, ou pour avoir des érections plus longues. Est-ce raisonnable de prendre du Viagra® ?

Avant de répondre à cette question, voyons tout d’abord ce que sont les troubles érectiles.

Qu’est-ce qu’une dysfonction érectile ?

Pour comprendre ce qu’est une dysfonction érectile, il faut tout d’abord revenir sur les mécanismes de l’érection.

Le mécanisme de l’érection

De manière simplifiée, une érection fait suite à une excitation sexuelle qui enclenche une réaction vasculaire au niveau du pénis. Un signal nerveux déclenche l’ouverture des artères péniennes, et l’afflux sanguin, qui se produit alors dans les corps caverneux, enclenche le gonflement de la verge. Pour résumer, une érection est un pénis gonflé de sang.

Les différents types de dysfonctions érectiles

De manière simplifiée, une érection fait suite à une excitation sexuelle qui enclenche une réaction vasculaire au niveau du pénis.

Un signal nerveux déclenche l’ouverture des artères péniennes, et l’afflux sanguin, qui se produit alors dans les corps caverneux, enclenche le gonflement de la verge. Pour résumer, une érection est un pénis gonflé de sang.

Les risques de la prise de médicament

Les troubles de l’érection

En cas d’insuffisance d’afflux sanguin, la rigidité du pénis est insuffisante. C’est ce que l’on appelle encore « bander mou ».

L’éjaculation précoce

Là, il s’agit d’un problème de maîtrise. On parle d’éjaculation précoce lorsque l’éjaculation se produit moins de deux minutes après une pénétration.

Voir notre article à propos de ce sujet

L’impuissance

C’est une absence totale d’érection pendant au moins 3 mois.

Pour plus d'information, rendez-vous sur notre page sur l'impuissance masculine.

Le priapisme

C’est le phénomène inverse. Il s’agit d’une érection douloureuse et persistante qui ne conduit à aucune éjaculation.

Quelles en sont les principales causes ?

Les causes peuvent être classées en deux catégories :

  • Des causes psychologiques (angoisse, traumatisme, problème dans le couple…)
  • Des causes organiques (troubles hormonaux, diabète, obésité…)

Le médicament magique - Pilule pour bander

À l’origine le Viagra® était destiné à traiter des pathologies cardiaques. Mais durant les essais thérapeutiques, les patients de l’étude constataient des érections persistantes. Le Viagra®, tel que nous le connaissons aujourd’hui, n’est donc que le fruit du hasard. Et depuis 1998, il est officiellement prescrit en cas de dysfonctions érectiles.

Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que c’est une substance psychoactive qui induit une addiction. Dans ce cas, prendre du viagra sans en avoir le besoin médical n'est pas sans conséquence.

Comment et quand agit le Viagra® ? Et pour quels troubles ?

Le principe actif du Viagra®, le citrate de sildénafil, agit sur les vaisseaux sanguins en favorisant l’afflux sanguin dans les corps caverneux. A noter que l’excitation sexuelle est cependant un préalable.

Absorbé par voie orale, il agit entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion. D’après les explications précédentes, vous aurez compris qu’il s’adresse aux hommes souffrant de troubles d’érection ou d’impuissance.

C’est un médicament qui n’est pas anodin et qui fait l’objet d’une prescription médicale obligatoire.

Prendre du viagra quand on en a pas besoin - Est-ce dangereux ?

Comme tout médicament, le Viagra® provoque des effets indésirables, le plus fréquent étant des maux de tête. On note également d’autres effets indésirables, comme par exemple :

  • Troubles digestifs
  • Troubles de la vue
  • Rougeurs au visage
  • Vertiges

Mais encore, plus rarement, mais signalés :

  • A.V.C. (accident vasculaire cérébral)
  • Arythmie
  • Perte de l’audition

Par ailleurs, il est fortement déconseillé aux hommes souffrant de :

  • Problèmes cardiaques
  • D’ulcère
  • Problèmes hépatiques ou rénaux
  • Troubles hématologiques
  • La maladie de La Peyronie (sclérose des corps caverneux)

Mais l’effet indésirable majeur, que nous avons évoqué précédemment, est l’addiction.

Prendre du viagra quand on en a pas besoin

Surtout pour celui qui n’en a pas besoin. La dépendance, comme toute dépendance, s’accentue avec le temps.

Les doses requises augmentent, la sexualité devient directement rattachée à une médication… et surtout la probabilité de subir l’un des effets indésirables précités augmente également considérablement.

Alors réfléchissez bien avant de prendre une décision trop hâtive.

Comment éviter le piège de l’addiction au Viagra® ?

La première étape est d’identifier la raison qui pousse certains hommes à prendre du Viagra®. Est-ce lié à un véritable problème de type organique ? Ou n’est-ce que dans un souci de performance ? Dans ce dernier cas, il est impératif d’identifier la nature, l’importance du problème et surtout sa cause.

En effet, les contraintes du quotidien, le stress, des déceptions, des non-dits, etc. peuvent être à l’origine de problèmes ponctuels qui ne nécessitent pas la prise de Viagra®.

Les préliminaires ou mettre du piment dans sa vie de couple

Réinstaurez des préliminaires dignes de ce nom afin de vous détendre. De p^lus, pensé à écouter votre corps et celui de votre partenaire. Par ailleurs, Dame routine est souvent à l’origine d’une baisse de désir.

Donner un peu de piment à sa vie de couple en variant les plaisirs peut réveiller la libido : sex-toys, jeux érotiques, BDSM soft…

Les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires naturels à base de plantes peuvent parfois suffire à redonner un coup de fouet… à votre verge.

Avant de passer aux solution médicamenteuse forte, prenez le temps de tester des choses plus naturelles. Comme cité ci-dessus, vous avez les compléments alimentaires qui peuvent favoriser l'érection (surtout si vous avez des carences). Mais également des produits qui peuvent vous aider à combattre la cause de votre non performance ou désir de les augmenter via la prise de viagra. Avec par exemple des huiles essentielles pour combattre le stress, de la glycine pour favoriser le sommeil, ...

Les solutions sont nombreuses, à vous de déterminer ce dont il vous faut.

Les aphrodisiaques : Moins intrusif et plus naturel

Dans le même esprit que les compléments, il y a également les aphrodisiaques qui sont également une alternative moins risquée. Evidemment les effets seront bien loin de ceux de la pilule bleu. Mais il peuvent vous fournir une aide précieuse.

Quelques articles sur le sujet si vous êtes intéressé : 

En fin de compte, vous devriez trouver votre bonheur avec ces différents articles.

La nécessité de dialoguer

Avec sa partenaire

l'endurance dans le sexe

Qu’attend-elle vraiment ? S’il est vrai qu’au début d’une relation on souhaite tous démontrer sa virilité et surtout être à la hauteur. une fois ces prémices passées, le souci d’un homme devrait plutôt se situer dans les attentes de sa partenaire. 

Comme dit précédemment les femmes ne sont pas forcément adeptes des gros sexes et surtout des rapports sexuels trop longs.

Avec un professionnel - Sexologue ou psychothérapeute

Dans des cas plus sérieux, où l’addiction est avérée, des thérapies individuelles ou de couple avec un sexologue peuvent améliorer considérablement la confiance en soi et en l’autre.

Il ne faut pas avoir de honte, la prise de médicament ou drogue pour améliorer ses performances sexuelles est malheureusement de plus en plus commun. Et les professionnels de santé seront tout à fait apte à apporter une réponse adéquate.

Conclusion sur ce médicament

Les relations sexuelles ne sont pas une question de performance ! Au contraire, elles relèvent plus d’une intense complicité entre les deux partenaires. Tout un chacun peut rencontrer des « pannes » qui ne nécessitent pas de prendre la fameuse pilule bleue.

Quoi qu’il en soit, si vous prenez du Viagra®, il faut le faire en toute connaissance de cause. En prenant du Viagra®, alors que vous n’en avez pas vraiment besoin, vous vous exposez non seulement aux effets indésirables (dont certains ne sont pas encore connus sur le long terme), mais aussi à une emprise addictive. Cette dernière vous entraînera alors dans un cercle vicieux infernal dont vous ne pourrez sortir que perdant.

À bon entendeur…


clement

Passionné de diététique et du domaine de la santé, j'ai envie de partager et de continuer à apprendre sur le domaine de la santé.

Click Here to Leave a Comment Below

non libero ipsum fringilla consequat. dictum felis nec libero. eget