Le sexe après 50 ans – Comment être épanouie ?

sexe après 50 ans

De même que votre corps, le sexe après 50 ans évolue. Et votre sexualité dans son ensemble peut en être impactée. Que ce soit la maladie, des opérations, ou même l’arrivée de dysfonction érectile, ne vous affolez pas.

Chaque problème à une solution, et votre sexualité est loin, très loin d’être terminée.

Aujourd’hui, je vous propose un article sur les différences qui arrive sur votre sexualité avec l’âge. Et surtout comment y remédier en vous indiquant les différentes solutions qui vous sont offertes.

Les différences au niveau du sexe après 50 ans :

La sexualité se modifie :

Avec l’âge votre corps et son fonctionnement se modifient. Entre les impacts physiologiques, les risques de maladie accrue votre sexualité n’est plus la même qu’à 20 ans.

La première étape est de comprendre ces différences. De savoir ce qui est normal et ce qui l’est moins. Ensuite, vous pourrez agir contre les phénomènes anormaux. En effet, le sexe après 50 ans ne devrait pas poser de problème. Donc si c’est le cas, il y a un phénomène sous-jacent à identifier.

L’évolution physiologique avec l’âge :

La première différence avec l’âge, c’est sur l’érection. En effet, avec les années vos sécrétions d’hormone masculine (comme la testostérone) sont réduites. Ce processus à un effet direct sur l’érection.

Le premier effet est votre capacité à obtenir ladite érection. Les sollicitations nécessaires augmentes avec l’âge pour obtenir un sexe droit et durs. Votre sexe a donc un temps de réponse plus long qu’un jeune homme de 20 ans.

L’autre point, c’est que ces dernières seront moins dures, moins fermes que dans votre jeunesse. De plus, vos éjaculations seront également moins puissantes. Tout ceci est tout à fait normal et c’est le cas pour tous les hommes, sans exception.

Les risques accrus sur la santé et historiques médicaux :

Un des premiers risques chez les hommes au-delà de 50 ans, c’est au niveau de la prostate. Il s’agit de l’hypertrophie béguine de la prostate. Cette affection touche 50% des hommes. Les symptômes sont simples à identifier : besoins pressants qui vous obligent à vous réveiller la nuit, difficulté à uriner …

Suivant le degré d’hypertrophie, il n’y a pas la nécessité d’opérer. Mais cela peut déjà perturber votre vie de couple.

Autre point important, c’est la diminution de votre taux de testostérone. Cette baisse est tout à fait normale. Mais elle peut être accentué et perturber votre vie sexuelle : baisse de libido, érection de faible qualité …). Ce déficit en testostérone lié à l’âge porte un nom et vous l’avez surement déjà entendu, c’est l’andropause.

Il faut savoir que l’andropause peut être ralentie. En effet, de nombreuses études on fait le lien entre l’hygiène de vie et l’impact négatif sur la testostérone. On sait également que les diabétiques et les obèses sont particulièrement impactés par la baisse de testostérone (et bien avant 50 ans d’ailleurs).

Enfin, si vous avez déjà eu des opérations au niveau de votre appareil reproducteur (prostate, testicule …), ces dernières peuvent perturber fortement votre vigueur sexuelle.

Problème d’érection à 50 ans – Que faire ?

sexe après 50 ans problème d'érection

D’après une étude européenne, 11% des hommes souffrent de troubles de l’érection entre 40 et 49 ans.

Ce chiffre monte à 23% après 50 ans

De quoi de nous inquiéter, mais pas de panique, ce processus peut être combattu.

Et on vous en parle un plus bas dans cet article.

Quand et qui consulter ?

Il ne faut pas prendre de risque avec santé. De plus, un problème d’ordre sexuel peut cacher une affection bien plus complexe. Par exemple des troubles de l’érection peuvent être provoqués par une maladie au niveau des artères coronaires.

La première chose, c’est que si vous détecter un fonctionnement anormal, il faudra en parler le plus rapidement possible avec votre médecin. Les problèmes découverts en phase initiale sont toujours beaucoup plus simples à traiter qu’à un stade avancé.

Parmi les problèmes qui doivent vous amener faire une visite :

  • Difficulté à avoir une érection correcte ;
  • Impossibilité de conserver votre érection ;
  • Déformation de votre verge (maladie de Lapeyronie) ;
  • Problème urinaire de tout ordre ;

Dans tous les cas ci-dessus, vous devriez vous rendre chez votre médecin traitant. Suivant le diagnostic ou les doutes du médecin, il vous enverra alors voir un urologue.

Point important, si vous ne vous sentez pas à l’aise à votre médecin, il faudra absolument discuter avec personne du corps médical. Vous pourriez par exemple en discuter avec votre partenaire. En effet, son gynécologue pourrait être de bon conseil. Ou du moins, vous conseiller un médecin ou urologue à l’aise avec ce sujet.

Surtout, ne restez pas seul face à votre problème d’ordre sexuel.

Les méthodes naturelles pour retrouver une vie sexuelle épanouie :

Les médicaments sont puissants, mais ils ont souvent créé en partant d’une base naturelle. Alors, pourquoi ne pas tester des produits à base de plantes pour améliorer votre fonction sexuelle.

Par exemple, il existe des aliments naturels reconnus comme étant de puissants vasodilatateurs. Vous pouvez aussi vous tourner vers des compléments alimentaires dédiés à la fonction sexuelle. 

aliments-aphrodisiaques-pour-vie-sexuelle-epanouie

Bien sûr il n’y aura rien de magique, mais ils peuvent vous apporter beaucoup. Vous trouverez ci-dessous quelques produits de qualité pour lesquels j’ai rédigé un test / avis complet : 

  • Le Viasil : Réaliser pour soigner les troubles de l’érection. Sa formule est donc dédiée à l’obtention d’une érection de qualité (voir l’article ici).
  • Male Extra : Très proche du Viasil, Male Extra apporte également un soutien pour durer plus longtemps avec une action sur votre système nerveux (voir l’article ici).
  • Semaxin : il contribue au bon fonctionnement de sexualité, notamment sur le processus éjaculatoire (voir l’article ici).

Enfin, il existe des moyens, plus particulièrement des accessoires qui favorisent l’érection. Vue comme un gadget inutile, elles sont pourtant très efficaces. Je parle des pompes à pénis. En plus d’apporter une érection de qualité instantanément. Elles offrent également une vascularisation importante du pénis. Avec une utilisation récurrente, vous pouvez ainsi améliorer sensiblement vos érections sur le long terme.

6 conseils pour une vie sexuelle après 50 ans épanouie :

On reste un peu sur le sujet des moyens naturels pour améliorer sa fonction érectile. Et même si vous n’avez aucun problème d’ordre sexuel.

Ces conseils sont à mon sens important pour conserver une santé sexuelle optimale dans le temps.

bander plus fort après 50 ans

Faite de l’exercice, la sédentarité est votre ennemi :

J’ai récemment écrit un article sur les effets du sport intensif sur votre libido. Et soyons clair, à grande dose, ce n’est pas forcément une bonne chose.

Mais ici, je vous parle d’une activité physique légère et adaptée à votre niveau. Si vous avez été sédentaire toute votre vie, c’est le moment de changer et de vous y mettre. Course à pied, vélo, marche, musculation, natation … les possibilités sont multiples.

Le sport renforce votre masse musculaire ce qui évite les douleurs intempestives comme le mal de dos par exemple. Il va également relancer votre système hormonal et donc la sécrétion de testostérone. Et on l’a vue, c’est primordial pour votre sexualité.

L’exercice va également vous offrir une meilleure confiance en soi (par votre apparence, mais également le bol d’air qui agit positivement sur votre humeur). Les aspects psychologiques sont également un point important dans la sexualité.

Apporter de l’originalité dans votre vie sexuelle :

Le sexe après 50 ans, s’est aussi le fait de connaitre votre partenaire et ses envies en détail (je parle pour les personnes en couple évidement). Dans ces conditions, le sexe peut parfois devenir plat et sans originalité. Vous reprenez les recettes qui marchent et vous les appliquez.
Vous pourriez faire plusieurs petites choses pour changer un peu les habitudes :

  • Essayer différentes positions.
  • Créer un cadre romantique en planifiant quelque chose qui sorte de l’ordinaire.
  • Trouvez de nouveaux lieux pour faire l’amour.
  • Acheter des jeux de société érotiques pour faire monter la pression (Solution très simple et très efficace, il existe de nombreux jeu dont certains vraiment très "chaud")

En bref, laissez libre court à votre imagination.

Voir plus loin que le simple rapport sexuel :

Une panne sexuelle, ou incapacité à avoir une érection. Ne vous arrêtez pas à ça. Vous pouvez donner du plaisir et en prendre de plusieurs façons.

  • Donnez-lui un massage sensuel.
  • Le sexe peut se faire aussi avec la bouche et la langue.
  • Oser les sex toys, ça apporte de l’originalité et de nouveaux plaisirs (voir notre présentation du sexshop en ligne Dorcelstore. Avec des livraisons discrètes, plus de crainte à avoir).

Prenez en compte votre corps et soyez à l’aise :

Avec l’âge votre corps vous fait peut-être souffrir. C’est l’occasion de les prendre en compte. Changez par exemple de position ou bien démarrez par un bain chaud pour faire monter la température…

Mais restez à l’écoute de votre corps, n’essayer pas de passer outre vos douleurs au risque d’avoir des relations sexuelles mécaniques sans réelle plaisir.

Faite le point sur votre prise médicamenteuse :

Ce point est complexe et il faudra en discuter avec votre médecin traitant. Mais il faut savoir que plusieurs médicaments perturbent l’érection.

Les causes de vos troubles de l’érection peuvent donc être directement liées à vos traitements actuellement en cours.

Parmi les médicaments reconnus pour impacter la fonction sexuelle, on trouve :

  • Médicaments contre l'hypertension
  • Antihistaminiques
  • Antidépresseurs
  • Traitement contre le cholestérol
  • Médicaments contre les ulcères

Maladie et chirurgie, vous n’avez plus 20 ans :

Si vous êtes en convalescence, au même titre que vous devez écouter vos douleurs et les prendre en compte. Il faut savoir respecter son corps.

Si vous êtes épuisé à la sortir d’une maladie ou d’une opération chirurgicale. Parles-en à votre partenaire. Pourquoi faire une période sans sexe avec pénétration, ou alors simplement changer de position pour que vous ne soyez pas trop sollicité.

Fréquence des rapports après 50 ans – On se compare ?

Ça dépend vraiment vos envies, les vôtres et celle de votre partenaire. Il n’y a pas de chiffre idéal. L’important c’est que chacun dans le couple soit épanoui sexuellement.

Petite parenthèse, une étude anglaise, à démontrer le lien entre rapport sexuel et activité cérébrale. Les conclusions de l’étude sont claires, avoir 1 rapport sexuel par semaine permet d’améliorer vos performances cognitives. Je dis ça, je ne dis rien …

La clé du couple, la communication :

Les hommes et les femmes ne sont pas égaux en termes de niveau d’information sur le sexe. En effet, si la femme a une parfaite connaissance de la ménopause. Les hommes sont beaucoup moins informés de l’andropause. De plus, les femmes sont suivies toutes leurs vies par un Gynécologue, une personne de confiance avec qui abordée des sujets intime.

En conséquence, les troubles de la sexualité chez les hommes sont parfois très difficiles à gérer. Et dans ces conditions, il est important d’ouvrir le dialogue. Et la meilleure personne pour cela, c’est votre partenaire.

En effet, parle de vos difficultés, c’est tout d’abord une grande preuve de confiance. Mais c’est également avoir un allié dans vos démarches pour vous soigner.

Enfin, vous évitez le cercle vicieux de silence. Ce dernier peut vous emmurer dans vos problèmes et fortement accentuer les troubles de l’érection.

dialogue dans le couple

Profitez de la vie et de ce qu’elle vous offre :

J’espère ne pas vous avoir trop inquiété avec tous ces problèmes d’érection, de taux de testostérone…

Il faut garder à l’esprit, qu’il existe de nombreuse solution pour soigner la dysfonction érectile. Et je n’ai pas abordé dans cet article les médicaments comme le viagra. Donc rien n’est figé, vous devez rester confiant.

De plus, il existe une multitude de manières de donner du plaisir. C’est aussi l’occasion de tester de nouvelles choses.

Le sexe après 50 ans, n’est peut-être plus ce qu’il était à vos 20 ans. Mais vous avez aussi une expérience, une connaissance de votre corps et de celui de la femme. Chaque âge à ses avantages et ses inconvénients.

Ne vous prenez donc pas trop la tête et savourez le moment présent, c’est le plus important.

Le mot de la fin sur le sexe après 50 ans :

Le sexe n’est qu’une histoire de sexe, à 20 ans ou 50 ans. Alors, gardez toute confiance en vous. Et si vous rencontrez des difficultés, sachez que rien n’est gravé et que ‘l’on peut tout surmonter.

J’espère que cet article vous ara apporter quelques informations et conseils. N’hésite pas à laisser un commentaire en dessous.

clement

Passionné de diététique et du domaine de la santé, j'ai envie de partager et de continuer à apprendre sur le domaine de la santé.

Click Here to Leave a Comment Below

elit. tempus efficitur. commodo libero. venenatis eleifend