Effet du manque de testostérone sur l’érection

Testostérone - Tout comprendre

On fait souvent le lien entre la testostérone et la fonction sexuelle de l’homme, mais quand est-il vraiment ? quels sont les effets sur la sexualité d'un manque de testostérone ?

Cet article a pour objectif de vous présenter le rôle de la testostérone sur l’érection et l’effet d’un taux faible de cette hormone.

Commençons par définir la testostérone

Il s’agit d’une hormone sexuelle présente chez la femme comme chez l’homme (en bien plus grande quantité chez ce dernier). Elle est synthétisée à partir du cholestérol (eh oui, les lipides sont une des bases de la création des différentes hormones et donc du fonctionnement de notre corps).

Hormone stéroïdienne naturelle, elle est fabriquée depuis plusieurs glandes et tissus, mais la majorité est sécrétée par les testicules.

Elle a énormément d’effets et de rôles différents sur notre corps et ses effets évoluent avec l’âge. Durant nos premières années, c’est en partie grâce à elle que notre système sexuel se développe. Puis durant toute notre vie, la testostérone à un rôle clé dans la santé et le bien-être et en particulier dans le fonctionnement sexuel (Energie accrue, augmentation cellule sanguine, bon fonctionnement des organes sexuels, …).

On comprend alors qu'un manque de testostérone impact directement notre santé et particulièrement notre activité sexuelle.

Comment est produite la testostérone

Production testosterone

Usine à testostérone

Il savoir que cette hormone stéroïdienne est sécrétée naturellement par le corps. Et que sa fabrication est générée par un processus complexe (comme à peu près tout ce qui se passe dans nos petits corps).

La production de testostérone naturelle

Comme évoqué en introduction, c’est donc les testicules qui sont la source principale, mais c’est enfaîte un peu plus « globale » que cela. C’est en fait l’axe gonado-hypothalamo-hypophysaire qui coordonne sa fabrication. On retrouve donc l’hypothalamus et l’hypophyse aux manettes.

Je vous invite à vous rendre sur la page « Mécanisme de l’érection » pour plus de détails et une meilleure compréhension.

La libération de la testostérone dans le corps

La Testostérone est une hormone qui circule par le sang en se fixant à une protéine « transporteuse » appelée SHBG. A noter qu’à partir de votre 30ème anniversaire (environ, cela dépend des individus) le taux de testostérone commence à diminuer (avec une accélération à partir de 50 ans).

A noter que le manque de testostérone peut être combattu naturellement (dans une certaine limite), mais nous y reviendrons dans la suite de cet article.

Les actions de la testostérone sur notre corps

Elle présente deux effets, présentant chacun différentes actions sur le corps :

  • Effet anabolisant :
    • Formation des tissus (musculaire, mais aussi osseux)
    • Favorise la biosynthèse des tissus avec pour conséquence l’augmentation de la masse musculaire
    • Augmentation de la quantité de globules rouges
    • Amélioration de la régénération (comme la cicatrisation par exemple)
    • Augmentation du métabolisme (ce qui favorise la perte de graisse)
  • Effet androgène :
    • ​​​​Masculinisation (Voix grave, pilosité corporelle et faciale)
    • Développement des organes sexuels
    • Energie et tonus
    • Comportement sexuel (libido)
    • Maturation des spermatozoïdes

Rapport entre testostérone et érection

Contrairement aux idées reçues, il est assez rare qu’un problème érectile soit lié à votre taux bas de testostérones. Enfaîte, un taux faible de testostérone, aura comme principal effet (si on reste concentré sur notre pénis) d’un désir affaibli, vous aurez moins envie de faire l’amour.

Il faut souvent aller chercher une autre cause et malheureusement pour vous, elles peuvent être nombreuses (mais au travers de site, en cherchant un peu, vous devriez trouver une explication à votre cas).

Pour revenir au lien entre érection et testostérone, le lien existe tout de même, mais il est souvent indirect. Souvent, il s’agira des causes de votre testostéronémie faible qui seront elles-mêmes responsables de votre dysfonction érectile.

Mais tout de même, des érections matinales ou nocturnes absentes sont un des symptômes d’un manque de testostérone. A noter également que ce manque ou ce taux faible, peut générer une dégénérescence de vos muscles (notamment les muscles péniens ce qui aurait dans ce cas, un impact direct sur votre capacité à bander).

Les causes d’un taux faible de testostérone

Là encore, difficile d’avoir une réponse toute faite, vous trouverez ci-dessous une liste de différentes causes probables :

1 - Surpoids / obésité :

Sans rentrer dans le processus biologique, mais plus votre taux de masse grasse est élevé, plus votre taux de testostérone sera faible (de quoi se remettre au régime rapidement).

Vous trouverez sur le lien suivant une étude sur le lien entre masse grasse et faible de taux de testostérone : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/

Surpoids et manque de testostérone

Surpoids et impuissance

2 -Problème au niveau des testicules : :

Testicule et testostérone

Testicule et testostérone

Qui, pour rappel, est tout simplement votre usine à testostérone.

3 - Problème ou maladie au niveau du cerveau :

Et donc probable impact du système nerveux qui coordonne la production de la testostérone (chirurgie, cancer, …).

cerveau et testostérone

cerveau et testostérone

On a ici l’exemple d’un problème pouvant générer un déficit en testostérone, mais également qui impacte directement votre fonction sexuelle. Dans ce cas, le taux faible de testostérone n’est qu’un symptôme au même titre que des problèmes d’érection.

4 - Régime restrictif et manque de testostérone :

Régime restrictif et impuissance et chute du taux de testostérone

Régime restrictif et impuissance

Si durant un régime vous observez une perte de poids rapide, aussi rapide que votre libido et votre capacité à avoir une érection, c’est simple, votre régime est mauvais. Pour rappel, la testostérone est une hormone créée à partir du cholestérol et donc à partir du gras. Si vous privez votre corps, il y aura des conséquences.

5 - Utilisation de stéroïde :

stéroide et impuissance

stéroïde et impuissance

Peut provoquer un dérèglement de votre système hormonal (temporaire voir même définitif). Il est primordial de proscrire ce type de produit. 

Seul votre endocrinologue est apte à vous prescrire des hormones et ceux dans un contexte médical surveillé.

Les symptômes à surveiller

Il est important de rester à l’écoute de son corps et de ce côté-là, vous pouvez facilement détecter un manque de testostérone au travers des quelques symptômes ci-dessous :

  • Baisse du désir sexuel (celui-là on a déjà parlé)
  • Perte de masse musculaire
  • Augmentation non expliquée de la masse grasse
  • Difficulté de concentration
  • Augmentation de vos « seins »
  • Fatigue
  • Baisse de morale

En cas de regroupement de plusieurs symptômes, il faudra vous inquiéter et vous rapprocher d’un médecin pour réaliser une analyse sanguine.

Comment booster son taux de testostérone naturellement

Les conseils ci-dessous vont vous paraître anodins, mais souvent la simplicité est la meilleure solution. Chaque conseil ci-dessous fonctionne et aura un impact positif :

Réduire votre masse grasse :

Il est impératif de ne pas avoir un taux de masse grasse supérieur à 14-15%, idéalement situé autour de 10%. Le contrôle de votre masse grasse aura l’effet le plus positif, si vous êtes en surpoids, il sera difficile à atteindre, mais prenez cela comme une raison de plus de surveiller votre poids (les avantages pour la santé vous seront nombreux).

Sommeil de qualité :

C’est lors des phases de sommeil que votre corps se reconstruit et secrètes différentes hormones. Faire des nuits « complètes » (environ 8 heures) et de qualité (environnement calme et totalement obscur) est primordial.

Sommeil et érection

Bien dormir pour de meilleure érection

Alimentation saine :

Alimentation saine pour booster naturellement votre testostérone

Alimentation saine

Évitez au maximum ou en tout cas réduisez tant que possible les produits industriels sur-transformer. Ils sont des perturbateurs en puissance et dérèglent littéralement votre corps. Et par la même occasion, ce conseil fonctionne avec la réduction de masse grasse. De plus, même lors d’un régime, n’excluez jamais les bonnes matières grasses, votre corps en a besoin et surtout votre système hormonal.

Le mot de la fin

Je pourrais évoquer les compléments alimentaires, mais cela fera l’objet d’un prochain article. En suivant ces premiers conseils, vous devriez déjà amélioration et booster votre taux de testostérone.

J’espère que ces conseils vous ont été utiles.

Et vous, vous connaissiez le rapport entre masse grasse et baisse de la testostérone ?

N’hésitez pas à me répondre dans les commentaires ci-dessous.

clement

Passionné de diététique et du domaine de la santé, j'ai envie de partager et de continuer à apprendre sur le domaine de la santé.

Click Here to Leave a Comment Below

tristique dapibus accumsan nec ante. massa adipiscing Curabitur id id, commodo